top of page

Le Bien-être au Travail : investir sur l’humain et l’entreprise.

Dernière mise à jour : 19 juin


Dans le tourbillon incessant de la vie professionnelle, la pression et le stress sont des réalités quotidiennes qui transcendent les frontières entre le travail et la vie personnelle. En tant que soignant et cadre de santé, j’ai été témoin des effets délétères du stress, qui altère la santé physique, le mental et l’équilibre émotionnel. La course incessante, le brouillard mental, et l’adrénaline constante sont des expériences qui résonnent avec beaucoup d’entre nous, indépendamment de notre rôle ou position.

 

Les statistiques confirment cette réalité : un salarié heureux est 10 fois moins malade et 2 fois plus productif. En France, bien que 85 % des actifs aiment leur travail et 81 % s’y sentent bien, la moitié a déjà ressenti de la souffrance liée au travail. Ces chiffres soulignent l’importance d’élaborer une politique de bien-être au travail, non seulement pour améliorer le climat collectif et la motivation, mais aussi pour réduire les risques psychosociaux, comme le met en évidence l’INRS.

 

Le bien-être au travail n’est donc pas un luxe, mais une nécessité stratégique qui appelle à une action réfléchie pour le bénéfice de tous.

 

Les risques psychosociaux

 

  1. La surcharge de travail et la pression : Des délais serrés et des objectifs peu clairs peuvent mener à une surcharge des tâches professionnelles.

  2. Le manque de flexibilité et de liberté de choix : Un travail intense ou des pressions temporelles sans autonomie suffisante dans l’organisation du travail.

  3. Les relations interpersonnelles difficiles : Conflits, harcèlement moral ou sexuel, et violences internes ou externes.

  4. Le manque de reconnaissance et d’avancement professionnel : Un travail non valorisé et des perspectives de carrière limitées.

  5. La discrimination et le harcèlement : Des situations de travail où l’équité et le respect ne sont pas assurés.

  6. Les incohérences de valeurs et les conflits dans les objectifs de l’entreprise : Des dilemmes éthiques et des objectifs contradictoires qui peuvent causer un stress important.


 

En croisement à ces éléments, voici les principaux facteurs de stress au travail qui nécessitent une action ciblée :


Les risques psychosociaux (RPS) au travail englobent diverses réalités qui peuvent affecter significativement le bien-être des salariés. Le stress, souvent exacerbé par la pression du travail et les exigences de performance, est l’un des RPS les plus courants. Les relations sociales au travail, qui incluent les interactions avec les collègues et la hiérarchie, peuvent également être une source de RPS, surtout en cas de conflits ou de manque de soutien. Enfin, la confiance que l’entreprise inspire à ses employés, à travers la reconnaissance, la valorisation du travail et les perspectives d’évolution, joue un rôle crucial dans la prévention des RPS. Ces éléments sont interconnectés et contribuent ensemble à l’environnement psychosocial au sein de l’entreprise.

 

Plusieurs réalités

 

La gestion du stress au quotidien


Le stress, omniprésent dans nos vies, ne distingue pas entre sphères professionnelle et personnelle. Il s’infiltre dans le quotidien, amplifié par les défis environnementaux et les crises mondiales, engendrant ce que l’on nomme l’éco-anxiété. En France, 76 % des salariés subissent un stress modéré à élever, affectant significativement le moral de près de la moitié d’entre eux. Face à cette réalité, chacun cherche à trouver son équilibre à travers des pratiques de mindfulness, des activités physiques ou des moments privilégiés en famille, tentant de maintenir une harmonie dans le tumulte de la vie.

 

L’importance des relations sociales et de la confiance au travail


Les relations sociales au travail jouent un rôle déterminant dans notre capacité à gérer le stress. Des interactions positives avec les collègues et les supérieurs peuvent créer un réseau de soutien essentiel, tandis que des relations tendues ou toxiques peuvent exacerber le stress. La confiance envers l’entreprise, quant à elle, se construit sur la transparence, l’équité et la reconnaissance. Lorsque les salariés se sentent valorisés et que leurs contributions sont reconnues, cela renforce leur sentiment d’appartenance et leur engagement.



La confiance en soi est également à considérer. Elle nous permet de faire face aux défis avec assurance et de voir les obstacles comme des opportunités de croissance. Des programmes de développement personnel et professionnel, des ateliers de team building et des évaluations de performance constructives sont autant de moyens par lesquels les entreprises peuvent renforcer la confiance en soi de leurs employés.


En investissant dans des environnements de travail où règnent la bienveillance et la confiance, les entreprises peuvent non seulement atténuer le stress mais aussi favoriser l’épanouissement de leurs salariés. Répondre à ces besoins spécifiques relève d’un défi pour l’entreprise de mettre en place un environnement de travail favorable à la qualité de vie au travail.

 

À travers le monde, des entreprises innovantes ont mis en place des solutions pour améliorer le bien-être de leurs employés. Par exemple, certaines ont personnalisé les espaces de travail avec des plantes d’intérieur et des poufs au lieu de chaises traditionnelles. D’autres ont aménagé les horaires de travail pour permettre un meilleur équilibre entre vie professionnelle et vie privée. Et d’autres proposent des activités bien-être avec des professionnels du bien-être.

 

 

Les défis de l’intégration des pratiques de bien-être


Il existe une multitude de méthodes pour accompagner notre quotidien stressant, mais souvent, les intégrer dans un emploi du temps chargé s’avère être un défi. Entre les horaires de travail, les activités des enfants, la vie de famille, et les obligations administratives, trouver du temps pour soi peut sembler impossible. Et si la solution se trouvait ailleurs ?

 

Du bien-être accessible au travail

Et si la solution résidait dans l’intégration du bien-être directement sur le lieu de travail ? Les bénéfices seraient multiples, tant pour les collaborateurs que pour la direction. Un personnel moins stressé est plus productif, plus créatif, et plus engagé. Cela contribue également à une meilleure image de marque et à la fidélisation des employés.

 

Pourquoi faire ce choix ?

Investir dans le bien-être des collaborateurs n'est pas seulement une question d'humanisme, mais aussi une décision stratégique économiquement bénéfique. Les études montrent qu'un salarié heureux est 31 % plus productif, trois fois plus créatif, et dix fois moins souvent en arrêt maladie. Les entreprises qui mettent en place des programmes de bien-être voient une diminution significative de l'absentéisme, un meilleur engagement des employés et une réduction des coûts liés à la rotation du personnel. En conséquence, elles enregistrent une amélioration notable de leur performance financière.

 

 

 

RelaxOJob : Réinventer le bien-être au travail



Avec RelaxOJob, je mets à profit mes 19 ans d’expérience en milieu hospitalier pour offrir une nouvelle approche du bien-être en entreprise. Ce projet est né de ma volonté de me réinventer et d’apporter des solutions innovantes aux salariés et aux entreprises. En me formant à des techniques telles que la relaxation sonore, le massage sonore et la libération émotionnelle EFT, j’ai développé des outils qui s’adaptent parfaitement aux défis du monde professionnel. Mon parcours professionnel riche en relations humaines et en approche relationnelle est un socle fondateur de mon approche utilisant par exemple la triangle de Karpman et la Communication Non Violente.

 



1. L’approche RelaxOJob : précurseur et bénéfique


Il ne s’agit pas seulement d’une série de techniques, mais d’une véritable transformation des pratiques de bien-être au travail. En combinant relaxation sonore, massage sonore, EFT et d'autres approches, je propose des accompagnements individuels et collectifs qui répondent aux besoins spécifiques des salariés et des structures qui les emploient.

 

2. Un projet innovant et personnalisé


Le cœur de RelaxOJob réside dans sa capacité à s’adapter et à personnaliser ses interventions. Après une analyse initiale des besoins prioritaires, je conçois une proposition sur mesure qui vise à améliorer la qualité de vie au travail. Ce projet s’inscrit dans une démarche proactive, développant une conception de l’efficacité et de la performance qui prend soin de la santé des salariés tout en favorisant leur motivation et leur implication.


  1. Diagnostic initial : Analyse des besoins et des enjeux spécifiques de l'entreprise.

  2. Planification : Élaboration d'un programme personnalisé avec des objectifs clairs.

  3. Mise en œuvre : Déploiement des ateliers et des interventions de bien-être.

  4. Suivi et évaluation : Mesure des résultats et ajustements nécessaires.

  5. Soutien continu : Intégration de pratiques de bien-être dans la culture d'entreprise.


Pour garantir le succès de ces initiatives, il est primordial que la direction s'engage activement dans la mise en œuvre de ces programmes. Leur soutien et leur implication démontrent qu'il s'agit d'un investissement stratégique et non simplement d'une initiative ponctuelle et parfois ressentie par les salariés comme un pansement. Un engagement fort de la direction montre aux employés que leur bien-être est une priorité, ce qui peut renforcer leur motivation et leur fidélité à l'entreprise.

 

3. Une invitation à l’épanouissement


RelaxOJob est plus qu’un ensemble de techniques ; c’est une invitation à repenser la gestion du stress et à intégrer des pratiques de bien-être directement dans le flux de travail. Il s’agit de cultiver un environnement où chacun, de l’ouvrier au personnel de direction, peut s’épanouir et où l’entreprise peut prospérer grâce à des collaborateurs équilibrés et motivés.

 

4. Arguments économiques


Investir dans le bien-être des collaborateurs n'est pas seulement une question d'humanisme, mais aussi une décision stratégique économiquement bénéfique. Les études montrent qu'un salarié heureux est plus productif, trois fois plus créatif, et dix fois moins souvent en arrêt maladie. Les entreprises qui mettent en place des programmes de bien-être voient une diminution significative de l'absentéisme, un meilleur engagement des employés et une réduction des coûts liés à la rotation du personnel. En conséquence, elles enregistrent une amélioration notable de leur performance financière.

 

5. Techniques d'accompagnement et leurs bienfaits


  • RelaxOJob propose une combinaison de techniques :

    • Relaxation sonore : Utilisation de sons et de vibrations pour réduire le stress et favoriser une détente profonde.

    • Massage sonore : Les instruments vibratoires comme les bols chantants sont utilisés pour induire une relaxation physique et mentale.

    • Libération émotionnelle (EFT) : Technique qui combine la psychologie énergétique avec la stimulation des points d'acupuncture pour libérer les blocages émotionnels.

    • Des ateliers de bien-être émotionnel et relations sociales appuient également la proposition globale.

    • Des techniques de respiration et relaxation à reproduire dans le vie courante. Ces techniques contribuent à une meilleure régulation du stress et des émotions, à une augmentation de la concentration et de la créativité, ainsi qu'à une amélioration des relations interpersonnelles au sein de l'entreprise.

 

6. Évaluation et mesure des résultats


Pour évaluer l'efficacité des interventions de RelaxOJob, plusieurs indicateurs peuvent être utilisés :


  • Questionnaires de bien-être : Exemple - Évaluation du stress perçu, de la satisfaction au travail et du bien-être général avant et après les sessions.

  • Indicateurs de performance : Analyse des taux d'absentéisme, de turnover, du ressenti de l’ambiance de travail et de productivité.

  • Feedback des participants : Retour qualitatif sur l'expérience des employés et leurs ressentis.

  • Un suivi régulier permet d'ajuster les programmes pour maximiser leur efficacité et assurer une amélioration continue du bien-être des collaborateurs.


Acculturation des collaborateurs à se faire du bien au quotidien


Pour que le bien-être devienne une habitude, il est essentiel d'encourager les collaborateurs à intégrer des pratiques régulières dans leur quotidien :

 

Ateliers hebdomadaires : Sessions de relaxation, de sport, ou d'EFT proposées chaque semaine.

Espaces de détente : Création de zones dédiées au bien-être au sein de l'entreprise (non proposé avec RelaxOJob, ou juste des conseils, mais cela ajoute à la dimension environnement positif).

Programmes de formation : Sensibilisation et formation des employés aux techniques de gestion du stress et d'amélioration de la qualité de vie.

 

7. Offre adaptable


RelaxOJob s'adapte aux besoins spécifiques de chaque entreprise, quelle que soit sa taille ou son secteur d'activité. Les programmes peuvent être modulés en fonction des ressources disponibles et des priorités identifiées. Que ce soit pour une petite équipe ou une grande structure, les interventions sont conçues pour s'intégrer harmonieusement dans l'organisation et répondre aux défis particuliers de chaque environnement de travail.

 

Conclusion


Le bien-être au travail est l’affaire de tous. Il est temps de reconnaître que prendre soin de la santé mentale et émotionnelle des collaborateurs est une question d’humanité. Avec RelaxOJob, ouvrons la voie à une nouvelle ère où le bien-être est intégré dans chaque aspect de la vie professionnelle. Investissez dans le bien-être avec RelaxOJob et transformez votre entreprise en un lieu où le bien-être est au cœur de chaque activité.




Anthony Soulard

Accompagnant bien-être

53 rue Eugène Delacroix à Angers

En présentiel et visio.

Praticien certifié EFT, Praticien Massage et relaxation sonore.

 


Quelques références :

25 vues0 commentaire

Comments

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating
bottom of page